Contre-projet

« Pour des jeux d’argent au service du bien commun »

Le 11 mars 2012, les Suisses ont très nettement accepté (87.04 % de oui) le contre-projet à l’initiative populaire « Pour des jeux d’argent au service du bien commun ».

La population suisse a ainsi fait savoir qu’elle voulait que les loteries et les paris sportifs restent du ressort des cantons et que leurs bénéfices continuent à servir à des activités, à des manifestations et à des institutions d’utilité publique dans les domaines de la culture, du sport, de la protection de l’environnement et de l’action sociale.

On se doit, suite à cette claire décision du peuple, d’appliquer le nouvel article constitutionnel dans ce sens. Les cantons apprécient d’avoir été associés aux travaux préparatoires pour la nouvelle loi sur les jeux d’argent. Celle-ci entrera vraisemblablement en vigueur en 2018.